Formation VFR de nuit à Montpellier


Formation VFR de nuit  à Montpellier

La formation VFR de nuit à Montpellier est assurée sur nos avions autorisés vol de nuit. Elle est accompagnée de briefings théoriques, afin de découvrir et d’assimiler les spécificités du vol de nuit VFR.
Cette ancienne qualification permet à un pilote breveté de voler au coucher du soleil, dans des conditions de vol à vue.

Formation VFR de nuit à Montpellier

Vol de nuit à Montpellier

Définition du vol VFR de nuit

Vol local : vol circulaire sans escale effectué à l’intérieur d’une CTR associée à l’aérodrome. En absence de CTR à 12 kms (6.5 NM) au plus de l’aérodrome.

Vol de voyage : vol autre qu’un vol local.

Aérodromes homologués à la formation VFR de nuit à Montpellier

Un vol VFR de nuit est effectué au départ et à destination d’aérodromes homologués. Ceci au sens de l’arrêté relatif aux conditions d’homologation et aux procédures d’exploitation des aérodromes. De tels aérodromes et les éventuelles consignes à respecter, sont portés à la connaissance des usagers par la voie de l’information aéronautique.

Lorsque qu’un aérodrome est dit homologué « avec limitations », ce dernier est réservé aux seuls pilotes autorisés par le directeur de l’aviation civile ou son représentant. Ces pilotes prennent alors connaissance des consignes locales fixant les règles particulières d’utilisation de cet aérodrome.

Conditions d’obtention de l’habilitationn VFR de Nuit (pilotes PPL)

Formation VFR de nuit à Montpellier

Montpellier en VFR nuit

  • Une instruction théorique.
  • Au moins 5 heures de vol de nuit dans la catégorie appropriée d’aéronef. Au moins 3 heures d’instruction en double commande, incluant au moins 1 heure de navigation en campagne avec au minimum 1 vol en campagne en double commande d’au moins 50 km. 5 décollages en solo et 5 atterrissages avec arrêt complet en solo.
  • Habilitation mentionnée sur le Carnet de vol par le FI puis reportée sur la licence par l’autorité.
  • L’emport de passager nécessite d’accomplir, au cours des 90 jours qui précèdent, au moins 1 décollage, 1 approche et 1 atterrissage de nuit en tant que pilote aux commandes d’un aéronef du même type ou de la même classe ou dans un FFS qui représente ce type ou cette classe.